Des avancées sur un long chemin

Date de publicaton: 3 septembre 2023

Jouer un rôle essentiel dans la lutte contre le changement climatique représente à la fois une responsabilité primordiale et un défi majeur pour les prestataires de services logistiques. Le transport et l’entreposage sont énergivores et laissent une empreinte carbone substantielle. Cette réalité s’explique en partie par le manque de camions à zéro émission disponibles sur le marché. Cependant, le progrès technologique est déjà en plein essor. Dans cet article, Michael Kriegel, Department Head DACHSER Chem Logistics, expose le potentiel à exploiter et le rôle prépondérant qu’occupe la logistique dans la protection du climat.

 

L’industrie chimique occupe une position centrale dans la souveraineté technologique de l’Europe. Pratiquement tous les secteurs sont, directement ou indirectement, liés à l’industrie chimique et à ses produits, processus et procédures, car elle représente le maillon initial de nombreuses chaînes d’approvisionnement. En d’autres termes, renforcer la résilience de l’industrie chimique équivaut à renforcer la capacité de l’Europe à faire face aux aléas économiques en tant que pôle majeur d’activité économique.

 

Un effort majeur sera requis pour guider cette industrie vers la réalisation de l’objectif de neutralité carbone d’ici 2050, en conformité avec les lignes directrices du Green Deal de l’Union européenne. En tête de l’ordre du jour figurent la transition vers les sources d’énergie vertes, une utilisation accrue de matières premières renouvelables et une meilleure gestion du cycle de vie des produits. Les processus amont et aval durables, notamment la logistique, sont également cruciaux.

 

Croissance durable

 

Imposer une transformation à tout prix, par exemple en restreignant les services logistiques essentiels, ne constitue pas une approche viable. Au contraire, on prévoit une augmentation du nombre de transports routiers, ferroviaires, aériens et maritimes. Il devient donc impératif d’exploiter les technologies disponibles pour réduire progressivement l’impact climatique des services logistiques et ainsi optimiser les bilans logistiques des clients en harmonie avec leurs propres objectifs durables.

 

L’idée de proposer une logistique « neutre en carbone » en se basant sur la compensation carbone ne saurait être considérée comme une solution durable à long terme. Cette approche ne bénéficie ni au climat ni aux entreprises à forte consommation énergétique et émettrices de gaz à effet de serre. Ce qui revêt une importance capitale, c’est d’effectivement prévenir et réduire les émissions, même si cette solution implique d’emprunter un chemin plus ardu et exigeant. Lorsque toutes les options pour atténuer les émissions par le biais de solutions techniques ont été épuisées, les initiatives visant à compenser les émissions de gaz à effet de serre peuvent être envisagées de manière justifiable. Néanmoins, il demeure impératif que ces projets fassent l’objet d’une évaluation minutieuse conformément à des normes de qualité établies et, idéalement, en accord avec leurs propres critères spécifiques.

 

Un engagement actif en faveur de la durabilité porte ses fruits et trouve son écho dans les classements des plateformes d’évaluation telles que le Carbon Disclosure Project (CDP) et EcoVadis, largement consultées par les clients de l’industrie chimique. Les évaluations des sites dans le cadre de l’Assessment for Sustainability (SQAS), qui englobe la sécurité et la qualité, jouent un rôle crucial pour le secteur chimique. Ces évaluations permettent de vérifier la perpétuelle amélioration des processus de travail, avec pour objectif la préservation du bien-être des employés, de la communauté et de l’environnement.

 

Quatre domaines d’action en faveur du développement durable

 

Les prestataires logistiques doivent se concentrer sur quatre domaines essentiels afin d’avancer vers la durabilité : l’optimisation des processus, l’efficacité énergétique, la recherche et l’innovation, ainsi que l’engagement sociétal au-delà de l’entreprise.

 

De la perspective tant du client que du prestataire de services, l’amélioration continue de l’efficacité des processus logistiques, par exemple par le biais de l’intelligence artificielle ou de l’Internet of Things, représente un levier majeur pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. D’autres moyens efficaces d’optimiser l’efficacité des processus incluent l’utilisation maximale de la capacité des camions, comme par l’emploi de méga-remorques et de camions de plus grande taille, la réduction des kilomètres parcourus à vide et la promotion du transport multimodal dans le cadre des opérations combinées.

 

Dans la mesure du possible, il convient de donner la priorité à l’efficacité énergétique et à l’utilisation de sources d’énergie renouvelable. Un exemple concret en la matière est la mise en œuvre d’une alimentation en énergies vertes pour l’ensemble des installations logistiques mondiales de DACHSER. En parallèle, l’entreprise renforce ses investissements dans des systèmes de panneaux solaires intégrés à ses structures. L’intégration de l’éclairage LED, l’utilisation de convoyeurs terrestres alimentés par batterie et la faible consommation d’énergie résultant de la récupération de la chaleur contribuent également de manière significative à la réalisation des objectifs d’efficacité énergétique. Dans le cadre des livraisons sans émissions dans des zones urbaines spécifiques, les véhicules électriques et les vélos cargo font déjà partie des solutions standard. D’ici la fin de 2025, DACHSER prévoit de déployer ce modèle dans 24 grandes agglomérations européennes.

 

Le troisième domaine d’action, axé sur la recherche et l’innovation, vise à préparer la logistique pour un avenir dépourvu d’émissions. Trois sites dédiés à la mobilité électrique en Allemagne mènent actuellement des essais avec des véhicules à zéro émission destinés au transport à courte et longue distance ainsi qu’avec des infrastructures de recharge. Étant donné que l’efficacité joue également un rôle crucial dans la réduction des émissions, la numérisation et l’optimisation des processus avec le soutien de l’intelligence artificielle sont d’une importance primordiale. Dans cette optique, le DACHSER Enterprise Lab a été établi en partenariat avec le Fraunhofer IML, visant à développer des innovations visant à rendre les flux de marchandises et les processus associés plus numériques, plus efficaces et plus respectueux de l’environnement.

 

De plus, les initiatives à portée sociale, allant au-delà de l’influence commerciale et géographique de l’entreprise, occupent une place cruciale dans sa quête de durabilité. Dans ce quatrième domaine d’action, DACHSER se focalise sur sa collaboration avec l’association cartitative « Terre des Hommes » qui vient en aider aux enfants. Ces projets sont fondamentalement ancrés dans la préservation des ressources naturelles. Outre l’aide tangible apportée aux enfants, cette protection revêt une signification particulièrement profonde dans les pays en développement et émergents, où les impacts du changement climatique se font profondément ressentir.

 

Un long chemin

 

En somme, les prestataires de services logistiques ont le potentiel de favoriser la durabilité et d’atténuer le changement climatique en agissant dans ces quatre domaines d’action centraux. Cependant, le chemin à parcourir est encore long. À titre d’exemple, selon les projections actuelles, il faudrait encore 15 à 20 ans avant que tous les camions roulant au diesel ne soient remplacés. C’est pourquoi l’engagement en faveur de l’action climatique requiert une persévérance considérable et, surtout, un effort collectif de tous les acteurs du marché : clients, prestataires de services logistiques, partenaires de transport et transporteurs.

Plus de nouvelles

Volvo élargit sa gamme de camions alimentés au biodiesel

Volvo élargit sa gamme de camions alimentés au biodiesel

Une gamme complète de nouveaux modèles de camions Volvo peut désormais être alimentée à 100 % au biodiesel, offrant ainsi un autre choix de carburant renouvelable pour les clients souhaitant réduire les émissions de CO2 du transport ici et maintenant. Volvo...

Nos articles par année

Souhaitez-vous recevoir ces nouvelles directement dans votre boîte mail ?

* indicates required
Share This