Aller au contenu

AR pour trains de véhicules

Les ministres Wathelet et Milquet ont publié dans le Moniteur un arrêt royal qui permet la mise en circulation de trains de véhicules plus longs et plus lourds dans le cadre d’un projet-pilote. Un projet-pilote peut avoir lieu, moyennant une autorisation écrite préalable du ministre ou du fonctionnaire délégué.

En cas d’accident de roulage survenu dans le cadre d’un projet-pilote ou de non-respect des dispositions du présent arrêté, le ministre ou le fonctionnaire délégué peut retirer l’autorisation précitée. Le conducteur d’un train de véhicules plus long et plus lourd doit être titulaire d’un permis de conduire de catégorie C+E depuis au moins 5 ans;

un train de véhicules plus long et plus lourd ne peut dépasser la longueur maximale de 25,25 mètres et la masse maximale de 60 tonnes. L’usage du cruise control est interdit, sauf sil s’agit du cruise control intelligent. Le moteur a une puissance minimale de 5 kW par tonne.Les trains routiers peuvent disposer au maximum de deux centres de giration.Pour le transport de conteneurs, il est autorisé de transporter au maximum l’équivalent de 3 conteneurs TEU (Twenty Feet Equivalent Unit, qui est la mesure standard des conteneurs ISO). Le transport de conteneurs de 45 pieds n’est pas autorisé. A l’arrière du train de véhicules, un panneau d’avertissement, mentionnera en caractère noir d’une hauteur de 12 cm : « ATTENTION : 25.25 METRES ». Le train routier doit être équipé d’un compteur de consommation ou d’un ordinateur de bord qui permet de mesurer la consommation de carburant au 1/10e de litre près.

Faire défiler vers le haut