Aller au contenu

Dans « Volvo Trucks vs 750 tonnes », un Volvo FH16 équipé de la boîte I-Shift à vitesses rampantes va relever le défi de transporter une charge extrêmement lourde. Magnus Samuelsson, l’homme le plus fort du monde, et Brian Weatherley, un journaliste spécialiste des camions, vont s’installer dans la cabine conducteur de ce Volvo FH16 qui va tirer 750 tonnes.

Visionnez la vidéo « Volvo Trucks vs 750 tonnes » ici :
https://www.youtube.com/watch?v=5UUz1zTZFfU

Dans le port de Göteborg, en Suède, 40 conteneurs remplis de pièces détachées de marque Volvo reposent sur 20 remorques et constituent un train routier de 300 mètres de long. L’ensemble, avec le véhicule, pèse 750 tonnes. La mission : conduire un Volvo FH16 départ arrêté tout en transportant 750 tonnes sur une distance de 100 mètres.
« La boîte I-Shift à vitesses rampantes présente une traction de démarrage inédite sur le marché pour un véhicule construit de série. Les nouvelles vitesses rampantes rendent possible le transport de charges très lourdes, le démarrage en terrain difficile et la progression à très faible allure (0,5 km/h). Les véhicules de construction spécifique sont généralement utilisés pour des charges exceptionnellement lourdes mais ici nous utilisons un Volvo FH16 doté d’une chaîne cinématique tout droit sortie d’usine », explique Peter Hardin, Responsable produits FM et FMX chez Volvo Trucks.

Le Volvo FH16 utilisé pour ce test est équipé d’une boîte I-Shift à vitesses rampantes et des essieux les plus robustes de la gamme de produits classique de Volvo. Au volant du véhicule : Magnus Samuelsson, ancien détenteur du titre d’« Homme le plus fort du monde ».
« Peu de choses sont en mesure d’égaler la sensation de défier et gagner sur ses propres limites physiques. Je me suis retrouvé face à de nombreux défis de taille au fil des ans mais cette traction est la plus ardue qui soit », confie Magnus Samuelsson.

À ses côtés, Brian Weatherley, journaliste expérimenté et spécialiste des camions.
« Que Volvo Trucks ait développé une boîte automatique en capacité de transporter un poids total roulant de 325 tonnes, voilà qui est impressionnant. Mais s’attaquer à un PTR de plus de 700 tonnes à l’aide d’un simple véhicule de production classique, voilà qui est totalement incroyable. En 30 ans de carrière en tant que journaliste spécialisé dans les camions, je n’ai jamais vu un exploit pareil », affirme Brian Weatherley.

Faire défiler vers le haut