Rotra Zedelgem remplace la moitié de sa flotte par des camions Volvo Trucks

La société Rotra, basée à Zedelgem, a réceptionné ces dernières semaines 18 nouveaux camions Volvo. Ces tracteurs et porteurs de différents types remplacent environ la moitié du parc de l’entreprise de transport flandrienne. Ils sont tous équipés de Dynafleet.

La fiabilité des transports joue un rôle très important dans le secteur de la construction. C’est pourquoi Steven Rotsaert a créé il y a plusieurs années la société de transport Rotra, dont il est encore le dirigeant. Depuis son siège de Zedelgem, Rotra  (à ne pas confondre avec le groupe néerlandais du même nom, qui a une filiale à Kampenhout près de Louvain)offre aux entreprises de construction une large gamme de solutions de transport, telles que le transport de béton, de terre et d’adjuvants (du sable, du ciment, etc.). La société dispose d’une flotte bien équipée de 35 tracteurs et de 10 porteurs. Ce parc de véhicules est constamment renouvelé. 

Différents types

L’achat récent de 18 véhicules Volvo Trucks FH de différents types s’inscrit dans ce contexte. « Il s’agit de trois tracteurs 6×4 de 500 ch pour transport exceptionnel, dix tracteurs 6×4 de 460 ch pour le transport par benne basculante, deux tracteurs 4×2 de 460 ch et trois camions tridem avec un système de crochet pour conteneurs », explique Erwin De Rese, directeur général de Derma Trucks, concessionnaire Volvo Trucks à Bruges. « Ce que ces véhicules ont en commun, c’est qu’ils sont tous équipés du système de gestion de flotte Dynafleet ».

Une utilisation active de Dynafleet

Steven Rotsaert est un utilisateur convaincu de Dynafleet. « Tous nos camions en sont équipés. Même les six camions de deux autres marques l’ont à leur bord. Nous utilisons les diverses fonctions de ce système : suivi des temps de conduite, positionnement, messages, et bien sûr « Fuel & Environment ».

« Pour une entreprise de transport active dans le secteur de la construction, la consommation de carburant est de la plus haute importance : l’utilisation des véhicules est très intensive et ils consomment plus de carburant à cause de certains équipements tels que des prises de force. Cependant, nous constatons que certains chauffeurs consomment beaucoup plus que d’autres. Avec Dynafleet, nous pouvons mieux les suivre et comparer les résultats pour les mêmes tâches. De cette façon, nous pouvons intervenir et, si nécessaire, faire suivre aux conducteurs une formation supplémentaire, en plus de la formation que tous les chauffeurs reçoivent lorsque nous mettons en service de nouveaux véhicules,  » explique encore Steven Rotsaert.