Pignon de vilebrequin: Renault, Scania, Volvo

Le pignon de vilebrequin entraîne deux engrenages intermédiaires : un engrenage intermédiaire transmet la puissance à l’arbre à cames, qui entraîne à son tour l’engrenage de la soupape via l’arbre à cames. Ceci assure l‘ouverture et la fermeture des soupapes. L’autre engrenage intermédiaire entraîne la pompe à huile de lubrification qui pompe l’huile vers les pièces mobiles du moteur. 

Pour assurer la qualité de nos engrenages, les pièces sont régulièrement contrôlées sur une machine de mesure des engrenages. Sa précision étant de 3 μm, elle détecte les plus minimes déplacements ou déviations de profil des angles de pression et d’hélice. Ceci assure un fonctionnement silencieux et une faible usure.

Conseils & astuces

L‘emplacement de montage doit être propre et l‘exactitude de ses dimensions doit être vérifiée. L’usure des composants de montage adjacents (moyeu/rondelle/boulon de montage) doit être contrôlée et ils doivent être remplacés en fonction des besoins. 

Le boulon de montage doit être serré en respectant le couple spécifié par le constructeur. Après une réparation, il faut effectuer une vidange de l’huile moteur.

Autres propriétés des engrenages

  1. Les dents ont un angle d’hélice de 10°
  2. La denture en développante assure une faible 
    abrasion et une transmission régulière de la puissance