Jimmy Vleminx est le meilleur cariste de Belgique

Samedi dernier, Motrac Handling & Cleaning a organisé, pour la neuvième fois, le Belgian LindeCup, le championnat annuel des caristes. 

40 caristes passionnés, tous actifs dans des entreprises belges (petites, moyennes et grandes), ont fait preuve de leur compétence et de leurs aptitudes professionnelles avec des chariots élévateurs et de chariots à mât rétractable de Linde lors de tours préliminaires pratiques. Leur conduite, précision et vitesse y ont été testés ainsi que leurs connaissances en matière de technique et de sécurité.

Le Limbourgeois de 38 ans, Jimmy Vleminx, peut prétendre au titre du meilleur cariste de son pays. C’est la sixième fois que Jimmy participe à ce championnat pour terminer parmi les trois meilleurs au cours des 4 dernières années, sans oublier sa première victoire en 2016. Il travaille depuis 15 ans comme soudeur chez Madrico à Bree. Cependant chaque jour il conduit 10 minutes son chariot élévateur, ce qui est pour lui le moment le plus important de la journée.  « Ce qui me motive le plus de participer, chaque année, au Belgian Lindecup, c’est l’excitation que me procure ce championnat avec des participants fortement compétitifs, mais c’est surtout aussi d’être requalifié pour le Championnat du monde d’Allemagne. C’est la 4ième fois que j’y participe avec l’équipe belge et en 2017 j’ai remporté la médaille d’argent comme meilleur cariste individuel de l’équipe. Cette année, je veux absolument gagner la médaille d’or. » 

Le Liégeois de 33 ans, Quentin Servais, qui travaille depuis 15 ans chez Weerts Supply Chain (Liège/Vorst) comme cariste, a remporté la médaille d’argent et ce pour la troisième fois en 6 participations. « J’aime le sport et j’aime rencontrer d’autres chauffeurs pour échanger nos expériences, mais j’aime aussi me tester dans les disciplines de la vitesse, de la précision et de la sécurité. Je suis très impatient de participer pour la 3e fois en septembre au Championnat du monde dans l’équipe dont font partie Jimmy et Peter. 

Le Flamand occidental de 45 ans, Peter Clarysse, a remporté la médaille de bronze au championnat belge lors sa troisième participation. Il travaille, en ce moment, comme coordinateur warehouse management system pour l’entreprise de production de légumes congelés, Ardo d’Ardooie, proclamée entreprise de l’année en 2018. Mais, avec son expérience de 25 années en tant que cariste, il réserve 1 semaine entière par mois pour s’adonner à sa passion de cariste et conduire son chariot élévateur. « Je participe à la LindeCup pour gagner et pour me mesurer aux meilleurs caristes. En ce moment, je suis très enthousiaste de participer pour la première fois au Championnat du monde avec toutes les expériences y afférentes. »  

Ils sont donc les trois meilleurs caristes de Belgique et gagnent non seulement un prix en espèces, mais aussi un billet all in pour le Championnat du monde des caristes à Aschaffenburg (Allemagne) du 19 au 21 septembre. Voir https://www.staplercup.com/de.

Intérêt du Belgian Lindecup

Dans un pays de distribution typique tel que la Belgique, le cariste joue un rôle crucial dans une chaîne logistique où la vitesse et l’efficacité, mais aussi la sécurité sont les mots d’ordre. Environ 10 % de tous les accidents de travail entraînant une invalidité permanente  semblent être dus à la formation du chauffeur ou aux défauts techniques du chariot élévateur. C’est la raison pour laquelle, dans le cadre du Belgian LindeCup,  les connaissances en matière de sécurité et de technique sont amplement testées, tout comme la conduite, la précision et la vitesse.