Aller au contenu

PREMIER RENAULT TRUCKS D Z.E. ÉLECTRIQUE EN BELGIQUE POUR VAN OORT TRANSPORT

La durabilité dans le transport et la logistique est un must, et les entreprises commencent à intégrer les poids lourds électriques dans leurs projets futurs. C’est le cas de Van Oort Transport, qui vient de commander le premier Renault Trucks D Z.E. 100 % électrique en Belgique. Il assurera la distribution pour King Belgium et des produits de santé et d’hygiène d’Essity.

Renault Trucks a déjà accumulé une grande expérience internationale en matière de mobilité électrique, tant avec le Master Z.E. que dans le domaine du poids lourd. Pour les entreprises, les avantages et l’utilité pratique de l’électrification apparaissent aussi de plus en plus clairement, en particulier dans le secteur de la distribution dans et entre les villes qui misent de plus en plus sur le transport zéro émission. La société de transport Van Oort de Willebroek a été la première en Belgique à commander un Renault Trucks D Z.E.

Effort conjoint pour la durabilité

« Nous avons déjà expérimenté le HVO pour durabiliser nos transports mais l’avenir, c’est le ‘zéro émission’. Nous sommes donc extrêmement fiers d’être les premiers en Belgique à franchir cette étape aujourd’hui », déclare Laurent Vanton, directeur de Van Oort Transport. « Le fait que nous puissions y parvenir est dû à la volonté de toutes les parties – nous-mêmes mais aussi notre client King Belgium pour qui nous utiliserons ce poids lourd, et leur fournisseur Essity – de faire de ce projet un succès et de donner à l’aspect durable une nouvelle dimension.

Le TCO d’un camion électrique est actuellement légèrement supérieur à celui d’un modèle à moteur à combustion, mais l’effort conjoint de toutes les parties nous a permis de nous engager dans cet investissement pour un avenir meilleur. Les aspects pratiques, qui ont été longuement discutés avec Geert Rams, Logistics & Operations Manager de King Belgium, et Renault Trucks, ont également été menés à bien grâce à une excellente coopération. »

Van Oort distribue, pour King Belgium, des produits de santé, des biens jetables pour un catering durable et des produits de nettoyage/hygiène sur le marché B2B, en particulier les hôpitaux, les résidences services, les services publics et les écoles. À cette fin, la société exploite un total de 18 porteurs arborant les logos de King Belgium et Bunzl. « Pour nous, l’ajout d’un camion électrique Renault Trucks à notre réseau de distribution constitue une étape importante », déclare Werner Meuleman, Managing Director de King Belgium, qui fait partie du groupe Bunzl. « La durabilité et la responsabilité d’entreprise sont des priorités pour nous et nous voulons jouer un rôle de pionnier dans ce domaine. Tant en termes de produits et de fournisseurs qu’en matière de transport. Un camion électrique pour la distribution de nos produits s’inscrit parfaitement dans cette vision. En outre, c’est aussi un ‘plus’ dans les appels d’offres, auxquels nous devons répondre pour les contrats avec les institutions publiques. Le transport zéro émission et la réduction des émissions de CO2 génèrent des points supplémentaires. »

Essity, la société qui commercialise les produits d’hygiène professionnels de la marque Tork, a également soutenu le projet en qualité de fournisseur de King Belgium. « Nous faisons des efforts depuis des années pour respecter les résolutions de l’Accord de Paris sur le climat au moyen d’objectifs fondés sur la science. Nous sommes heureux de soutenir les entreprises qui pensent à demain et se mobilisent pour la durabilité, comme c’est le cas avec ce projet. Ensemble, nous pouvons travailler sur différentes parties du cycle logistique afin de réduire les émissions de CO2 et contribuer aux aspirations du ‘Green Deal’ en Europe », a déclaré Reneé Remijnse, directrice de la communication d’Essity.

Conseils d’achat étendus

La livraison du nouveau camion est prévue pour le mois d’août au Garage Van Hove, où Van Oort est également client pour ses véhicules à moteur thermique Renault Trucks. Mais avant l’été, la société de transport effectuera des tests avec un camion de démonstration. « Il sera principalement utilisé dans la région de Gand, mais aussi pour les transports entre Gand, Bruxelles et d’autres villes. Pas d’itinéraire fixe donc, et c’est pourquoi il nous fallait un camion avec une large autonomie, et cela en toutes circonstances. Renault Trucks s’en porte garant », déclare Laurent Vanton.

Le choix est tombé sur un Renault Trucks D Z.E. équipé de cinq batteries lithium-ion NMC refroidies à l’eau de 66 kWh pour un total de 330 kWh. Cela permet de parcourir une distance de 250 à 270 km, couvrant ainsi totalement les besoins de l’entreprise de transport même à des températures plus basses. « Nous avons retenu cette configuration suite à une analyse approfondie des besoins de Van Oort et des itinéraires sur lesquels le camion sera utilisé », explique Pascal Claes, Manager Direct Sales de Renault Trucks Belux. « Un camion électrique nécessite peut-être un peu plus de planification qu’un modèle doté d’un moteur à combustion – qui peut être ravitaillé en cinq minutes – mais avec la bonne configuration, il est tout aussi polyvalent. C’est l’avantage de nos camions électriques, ils peuvent être entièrement adaptés aux besoins du client, tant en termes d’autonomie que de possibilités de recharge ou encore de charge utile. Comme pour tout camion, le bon encadrement est donc crucial. »

Large choix 

Côté carrosserie, la gamme du Renault Trucks D est aussi large pour la version électrique que pour celle à moteur thermique. Étant donné que le couple du moteur électrique de 160 kW est disponible au maximum dès le départ, l’expérience de conduite en ville est meilleure qu’avec un véhicule diesel. Par ailleurs, l’efficacité du moteur électrique sur toute sa plage de régime reste si constante que la recherche des bons rapports de pont arrière, nécessaire pour les véhicules diesel, appartient au passé.

Autre avantage des camions électriques Renault Trucks : ils ne sont pas exigeants en matière de recharge. « Presque tout est possible, d’une prise industrielle standard disponible dans la plupart des endroits à une recharge rapide de 150 kW CC pour booster l’autonomie à court terme en cas de besoin », déclare Claes. « Chez nous, le camion se recharge simplement la nuit à partir d’une prise industrielle, ce qui ne nécessite pas d’investissements supplémentaires dans l’infrastructure de recharge, et le véhicule sera toujours prêt au moment où le chauffeur commence sa tournée », confirme L. Vanton.

Faire défiler vers le haut