Aller au contenu

MAN TGE devient encore plus respectueux de l’environnement

À partir du 1er janvier 2022, les fourgons de catégorie N1, c’est- à-dire d’un poids total autorisé de 3,5 tonnes, devront être équipés de moteurs Euro 6d. MAN Truck & Bus répond déjà à cette norme avec ses fourgons TGE – et grâce à la nouvelle unité de contrôle du moteur et à l’injection AdBlue® révisée, ils réduisent les émissions de CO2 d’environ 10 % à chaque kilomètre.

Le secteur du transport dans son ensemble est en pleine évolution. Très bientôt, un moteur électrique sur un véhicule utilitaire sera tout aussi normal qu’un ordinateur de poche aux performances élevées. Mais d’ici là, le moteur thermique reste absolument nécessaire, et doit continuer d’être développé. Les moteurs diesel MAN actuellement utilisés seront encore plus propres et plus économiques. Ils profiteront directement à l’environnement à chaque nouvelle mise en service.

Mais avant cela : à partir du 1er janvier 2022, tous les transporteurs N1 nouvellement immatriculés dans l’UE devront être conformes à la norme Euro 6d. Toutefois, la différence entre la précédente norme Euro 6d temp et la norme Euro 6d ne réside pas dans les valeurs limites d’émissions ; seul le facteur de dépassement admissible des valeurs limites en conditions réelles de circulation (RDE = Real Driving Emission) change. Il indique quel peut être l’écart entre les valeurs limites légales pour les oxydes d’azote (NOx) mesurées sur le banc d’essai du cycle WLTP et les valeurs observées en conditions réelles. Le facteur de dépassement a été réduit de 2,1 à 1,43 avec Euro 6d.

Les nouveaux moteurs MAN pour le TGE jusqu’à 3,5 tonnes se distinguent également par une réduction de la consommation de carburant, et donc des émissions de CO2. La réduction pour tous les moteurs est comprise entre 9 et 10 %. Concrètement, pour un fourgon L3H3 (empattement normal, toit surélevé) d’une puissance de 103 kW (140 ch), les émissions de CO2 selon le cycle WLTP étaient de 253 g/km (9,7 l/100 km), et elles sont maintenant de 230 g de CO2/km (8,8 l/100 km) seulement. Avec l’introduction de pneus à faible résistance au roulement (de série) dès fin novembre de cette année, la consommation sera encore réduite de 3 g de CO2/km (8,7 l/100 km).

Les moteurs Euro 6d sont dotés d’un nouveau système de nettoyage des gaz d’échappement placé près du moteur, d’un nouveau système de contrôle du moteur, d’un réservoir AdBlue® de 30 litres et d’un nouveau système d’échappement. Les moteurs Euro 6d sont désormais de série sur le MAN TGE.

Parmi les nouvelles technologies qui équipent les véhicules avec moteur Euro 6d figure le système SCR dit « à double dosage ». On lui doit principa- lement les émissions de CO2 mentionnées ci-dessus. Celles-ci résultent de l’ajout d’un second catalyseur SCR et d’une double injection SCR. (SCR = réduction catalytique sélective). Sur la technologie à double dosage, l’agent AdBlue® est injecté dans deux catalyseurs de réduction installés en série. Le premier se trouve à proximité du moteur dans le module de nettoyage des gaz d’échappement, le second à l’écart du moteur sur le soubassement du véhicule. Ce système assure une réduction efficace des oxydes d’azote à des températures d’échappement basses et élevées.

Outre le moteur 2.0 litres diesel encore plus économique, le MAN TGE est également disponible dans une version électrique MAN eTGE, qui convainc de plus en plus de clients en Europe grâce à sa conduite sans émissions.

Les nouveaux moteurs Euro 6d du MAN TGE consomment 9 à 10 % moins de carburant qu’auparavant.
Faire défiler vers le haut