Aller au contenu

Des objectifs climatiques clairs : MAN rejoint l’initiative Science Based Targets (SBT)

MAN Press Release

La durabilité est un élément essentiel de la nouvelle stratégie d’entreprise « New MAN » qui se traduira désormais aussi par des objectifs concrets de réduction des gaz à effet de serre. En conséquence, MAN Truck Bus a rejoint l’initiative Science Based Targets (objectifs fondés sur la science) et s’engage ainsi à limi- ter le changement climatique. À travers cette adhésion, le constructeur de véhicules utilitaires s’engage à définir des objectifs contraignants et scientifiques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre néfastes pour le climat.

  • MAN s’apprête à soumettre des objectifs de réduction des émissions qui devront être validés par l’initiative SBT.
  • Le secteur des véhicules utilitaires a une responsabilité particulière en matière de protection du climat
  • MAN veut concilier écologie et économie à travers des solutions de transport à faibles émissions

Avec sa stratégie d’entreprise « New MAN », MAN se concentre sur les questions futures et aligne ses actions sur les principes de durabilité. « Nous devons agir maintenant pour faire face à la crise climatique mondiale », explique Andreas Tostmann, président du conseil d’administration de MAN Truck & Bus. « MAN a réalisé beaucoup de choses par le passé et prend maintenant des mesures contraignantes pour réduire davantage les émissions de gaz à effet de serre générées par l’utilisation de nos véhicules, par leur production et par la chaîne d’approvisionnement », annonce Tostmann. « Rejoindre l’initiative SBT est une étape importante dans la définition d’objectifs intermédiaires concrets pour atteindre la neutralité en matière de gaz à effet de serre. En tant qu’entreprise, MAN s’efforce donc de proposer à ses clients des solutions durables et respectueuses de l’environnement pour le transport de marchandises et de passagers. » L’initiative SBT est un partenariat entre le CDP (Carbon Disclosure Project), le Pacte mondial des Nations unies, le World Resources Institute (WRI) et le World Wide Fund for Nature (WWF). Cette initiative aide les entreprises à fixer des objectifs fondés sur la science et conformes à l’accord de Paris sur le climat, adopté par les Nations unies en 2015. Selon cet accord, le réchauffement climatique devrait être limité bien en dessous de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels – de préférence même à 1,5°C. En signant et en soumettant la lettre d’adhésion à l’initiative SBT, MAN Truck & Bus s’est désormais également engagé respecter cette ambition et se prépare à soumettre les objectifs correspondants.

Les véhicules utilitaires représentent une part importante des émis- sions de gaz à effet de serre dans le secteur des transports

En tant que constructeur de véhicules utilitaires, MAN considère avoir la responsabilité particulière de tout mettre en œuvre pour contribuer à la protection du climat. Selon l’Agence européenne pour l’environnement (AEE), le secteur des transports est responsable d’environ 29 % des émis- sions nuisibles pour le climat dans l’UE (à partir de 2019), dont un peu moins d’un tiers est attribuable aux applications de véhicules utilitaires impliquant des camions lourds et légers. « Cela inclut naturellement un très grand nombre de véhicules MAN. Notre responsabilité en matière de protection du climat est donc élevée. Plus de 95 % des émissions totales de gaz à effet de serre le long de notre chaîne de valeur sont produites au cours de la phase d’utilisation de nos produits. La réduction des émissions dans ce domaine est donc une priorité absolue », explique Fabian Heidinger, responsable du programme de décarbonisation de MAN. Le constructeur de véhicules utili- taires soumettra des objectifs clairs de réduction des émissions de gaz à effet de serre de ses produits en phase d’utilisation, ainsi que de ses sites d’entreprise pour validation par l’initiative SBT, a-t-il ajouté.

Les solutions de transport à faibles émissions, une chance à saisir

« Parallèlement, en tant que constructeur de véhicules utilitaires, nous dis- posons des leviers nécessaires pour rendre le transport plus respectueux du climat en fournissant à nos clients des solutions de transport économiques et efficaces basées sur des sources d’énergie à faible émission. La protection du climat et la durabilité nous ouvrent également de nouveaux domaines d’activité », ajoute Fabian Heidinger. Notamment en ce qui concerne les offres d’infrastructures énergétiques correspondantes, les nouvelles solutions numériques et, plus tard, l’automatisation. Il s’agit, selon lui, d’un aspect passionnant qui émerge déjà dans le secteur des voitures particulières. « Nous considérons qu’il est de notre devoir de concilier durablement économie et écologie. C’est un défi pour la société dans son ensemble, auquel nous comptons contribuer », explique M. Heidinger.

Faire défiler vers le haut