Aller au contenu

L’avenir du transport de marchandises : MAN et la logistique 4.0 pionnière du HHLA avec le Hamburg TruckPilot autonome

MAN Truck & Bus et Hamburger Hafen und Logistik AG (HHLA) ont terminé avec succès leur projet commun Hamburg TruckPilot et ont ainsi posé un jalon important dans le transport automatisé de conteneurs. La conduite autonome peut rendre le transport de marchandises plus sûr, plus efficace et plus durable.

Avec le Hamburg TruckPilot, MAN Truck & Bus et Hamburger Hafen und Logistik AG ont posé un jalon important pour l’utilisa- tion de camions autonomes dans les terminaux portuaires

Les résultats du projet Hamburg TruckPilot seront présentés lors du congrès mondial ITS 2021

Le Hambourg TruckPilot est un jalon important sur la voie de l’automatisation hub-to-hub

En Allemagne, la nouvelle loi sur la conduite autonome définit les exigences légales applicables aux futures applications hub- to-hub comme une composante importante de la logistique 4.0

« Des projets pilotes comme le Hamburg TruckPilot prouvent que l’utilisation de camions autonomes est faisable du point de vue technologique et peut être intégrée de manière efficace dans les processus logistiques. La conduite autonome va changer la donne dans les transports. En étroite collaboration avec nos clients et partenaires, nous testons des solutions d’automatisation pratiques dans le but de préparer les camions autonomes à la production en série dès 2030 », déclare Frederik Zohm, membre du comité exécutif MAN pour la recherche et le développement, concernant les résultats du projet présentés par MAN Truck & Bus et HHLA lors du congrès mondial ITS 2021 qui s’est tenu le 13 octobre à Hambourg.

Lors de la conférence de presse, la PDG de HHLA, Angela Titzrath, a souli- gné à quel point la coopération avec MAN était une étape importante et nécessaire en vue de façonner l’avenir du transport de marchandises : « La conduite autonome arrive ! Chez HHLA, nous nous y préparons. La logis- tique 4.0 offre des opportunités à l’échelle mondiale. Pour les exploiter, nous devons rester ouverts face au changement. La conduite autonome et le Hamburg TruckPilot illustrent le processus de transformation que nous vou- lons activement mettre en œuvre. »

Le Hamburg TruckPilot : un travail pionnier grâce à la coopération

MAN Truck & Bus et Hamburger Hafen und Logistik AG ont terminé avec succès le projet Hamburg TruckPilot durant l’été 2021. L’objectif de ce projet d’une durée de trois ans, qui s’inscrivait également dans le cadre du parte- nariat de mobilité stratégique conclu entre la ville de Hambourg et Volkswa- gen AG, comprenait le développement d’un camion autonome ainsi que des essais pratiques effectués dans le cadre de la manutention de conteneurs au HHLA Container Terminal Altenwerder (CTA). En pratique, l’essai s’est déroulé de la façon suivante : le conducteur de la société de transport Jakob Weets e.K. d’Emden a d’abord transporté des conteneurs de 40 pieds pour le compte de Volkswagen Group Logistics vers le terminal CTA du port de Hambourg. Le camion a ensuite traversé de manière autonome le site du terminal en s’intégrant parfaitement dans le trafic mixte. Il a roulé jusqu’à sa position dans la voie de stockage des blocs et a également manœuvré en marche arrière jusqu’à la position de stationnement correcte. Après la manutention des conteneurs, le retour vers la porte de contrôle s’est égale- ment fait de manière autonome, et au-delà du terminal, le conducteur de la société Jakob Weets e.K. a de nouveau pris les commandes.

Till Schlumberger, chef de projet chez HHLA responsable du Hamburg TruckPilot, considère ce test comme une véritable prouesse technologique : « Avec ses processus hautement automatisés, HHLA Container Terminal Altenwerder est l’environnement idéal pour tester des technologies promet- teuses. Nos installations fonctionnent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 360 jours par an. Cependant, l’intégration sécurisée des camions autonomes dans les processus des terminaux est un défi majeur car les transports auto- nomes sont mêlés aux transports classiques. Avec le Hamburg TruckPilot, nous avons pu montrer que cette application est possible et prometteuse dans la pratique. »

Sebastian Völl, responsable du Hamburg TruckPilot chez MAN Truck & Bus, est très satisfait des résultats des tests effectués au port d’Hambourg : « Le Hamburg TruckPilot a été pour nous un jalon important dans le domaine de la conduite autonome. Lorsque notre prototype a manœuvré de manière autonome pour la première fois dans une voie de stockage des blocs, nous avons compris que cela fonctionnait et que nous pouvions répondre aux exigences les plus strictes. Et même lorsqu’il a traversé le site du terminal en croisant de nombreux autres camions à commande manuelle, sa techno- logie capteurs, la détection de l’environnement et les systèmes d’automati- sation lui ont permis de parfaitement maîtriser l’interaction. Lorsque le premier conteneur avec charge réelle a été soulevé du châssis lors des es- sais pratiques, j’étais super fier de toute l’équipe ! Nous pouvons nous ap- puyer sur cette expérience pour de futurs projets. »

De même, dans la perspective d’une conduite autonome entre différents pôles logistiques dans le trafic hub-to-hub, les participants au projet ont déjà collecté de nombreuses données sur les trajets d’apport sur l’A7 entre le Weets Container Terminal Soltau et la zone portuaire située à 70 kilomètres. Des projets de plus grande envergure avec essais pratiques effectués sur la voie publique en tireront aussi profit. Ces essais pratiques, toujours accom- pagnés de conducteurs de sécurité, pourront également avoir lieu en dehors des zones fermées grâce à la loi sur la conduite autonome adoptée en Allemagne.

L’Allemagne, championne de l’innovation

En juillet 2021, la République fédérale d’Allemagne est devenue le premier pays à adopter une loi sur la conduite autonome, qui autorise l’utilisation de véhicules autonomes (niveau 4) dans des zones d’exploitation définies, par exemple sur les itinéraires entre les terminaux logistiques, surveillée par un contrôleur technique.

Pour le transport de marchandises, les camions autonomes présentent toute une série d’avantages. Ils peuvent rendre le transport plus efficace, plus ren- table, plus fiable, plus écologique et surtout plus sûr. Pour la logistique 4.0 et l’industrie 4.0, les camions autonomes représentent un élément important. Ils offrent aussi une solution face à la pénurie de conducteurs, qui pose de plus en plus de problèmes à de nombreuses entreprises de transport.

Perspectives d’avenir du transport de marchandises

Afin de faire progresser l’automatisation, MAN prévoit de lancer successive- ment d’autres projets de coopération destinés au développement du trans- port autonome hub-to-hub. Dès le milieu de la décennie, des tests d’applica- tion de camions MAN autonomes intégrés dans les processus opérationnels des entreprises pourront être envisagés. L’objectif est de produire des camions autonomes comme solutions de série dès 2030. Combinés à des moteurs zéro émissions, ils peuvent augmenter la sécurité et l’efficacité de la logistique, mais aussi contribuer de manière importante au transport de marchandises à faibles émissions de CO2.

Faire défiler vers le haut