Aller au contenu

NEFTON: MAN mène des recherches dans le cadre d’un projet conjoint pour le transport électrique à batterie du futur

L’année dernière a vu le lancement de NEFTON, un projet de recherche financé par le ministère fédéral de l’Économie et de la Protection du climat. En collaboration avec AVL, PEA, l’Université technique de Munich, l’Université technique de Deggendorf et la Forschungsstelle für Energiewirtschaft e.V. (Centre de recherche sur l’économie énergétique), MAN Truck & Bus souhaite analyser le système composé d’un camion électrique, d’une borne de charge et d’une connexion au réseau, et le concevoir pour diverses applications dans le transport longue distance. L’objectif principal de NEFTON est de faire la démonstration du Megawatt Charging System (MCS) dans le MAN eTruck. Le projet a aujourd’hui été étendu : À une puissance de charge de l’ordre de 3 mégawatts. L’objectif est de tester rapidement la nouvelle norme de charge MCS.

  • Six partenaires issus de l’industrie et de la recherche souhaitent établir une analyse coûts-avantages complète.
  • Le consortium développe des prototypes technologiques et un pôle de charge bidirectionnel de l’ordre du mégawatt en fonction des exigences techniques spécifiques des clients
  • Les résultats doivent permettre la comparaison avec d’autres technologies et des recommandations d’action concrètes

« Afin de faire face à l’augmentation du kilométrage dans le transport de marchandises tout en atteignant les objectifs de réduction des émissions, MAN Truck & Bus se concentre clairement sur la propulsion électrique à batterie. NEFTON nous permet de franchir des jalons importants en vue d’une infrastructure de charge en mégawatts et de la puissance de charge maximale nécessaire à cet effet », déclare Frederik Zohm, membre du Comité exécutif chargé de la recherche et du développement chez MAN Truck & Bus.

Dans le cadre du projet de recherche NEFTON (Commercial Vehicle Electrification for Transport Sector Optimised Grid Connection), MAN Truck & Bus s’est associé à cinq partenaires issus de l’industrie et des sciences : AVL, fournisseur de systèmes d’entraînement ; PEA, expert en électronique de puissance ; l’Université technique de Deggendorf ; l’Université technique de Munich (TUM) ; et la Forschungsstelle für Energiewirtschaft e.V. (FfE). Lancéen 2021, le projet est financé par le Ministère fédéral allemand de l’Économie et de la Protection du climat.

L’objectif conjoint des différents partenaires est de mener des recherches complètes sur le fonctionnement du transport lourd basé sur le camion électrique à batterie comme solution aux défis actuels et futurs d’ici à 2024. Lesystème complet, composé d’un camion électrique à batterie, d’une borne de charge et de sa connexion réseau, doit être conçu pour diverses applications dans le transport longue distance. Le cœur technique de ce système est le Megawatt Charging System (MCS), dont la capacité de charge est de l’ordre du mégawatt.

L’ensemble de la chaîne d’impact du système de charge en mégawatts sera examiné du point de vue de la faisabilité, du rendement et de la durabilité, en commençant par l’examen des exigences des opérateurs de véhicules utilitaires, des concepts de véhicules électriques qui en résultent et des concepts d’infrastructure de charge (rapide). Dans cette optique, une borne de charge ultra efficace de l’ordre du mégawatt est en cours de développement, qui permet également une charge bidirectionnelle en vue d’une éven- tuelle intégration du camion dans le réseau en tant qu’unité de stockage.

La norme MCS fera l’objet de recherches plus approfondies dans le cadre d’une extension du projet. Des courants de charge de 3000 A seront testés, permettant de charger complètement un camion électrique en 15 minutes. À cette fin, l’Université technique de Munich, en collaboration avec MAN Truck & Bus et l’Université technique de Deggendorf, développe de nouveaux concepts offrant des capacités de charge de l’ordre de 3 mégawatts, qui seront également testés sur les bancs d’essai du nouveau partenaire du pro- jet, Fraunhofer ISE.

Faire défiler vers le haut