Aller au contenu

L’eSprinter de Mercedes-Benz : le trajet aller et retour Stuttgart-Munich (475 kilomètres) en une seule charge

Un modèle de présérie du nouvel eSprinter de Mercedes-Benz a effectué un trajet d’essai particulier le 19 octobre 2022 : le véhicule a fait l’aller-retour entre le Musée Mercedes-Benz situé à Stuttgart et l’aéroport de Munich en une seule charge et sans recharge. Cela correspond à une distance de 475 kilomètres, avec une consommation d’énergie moyenne de 21,9 kWh aux 100 kilomètres, et ce, malgré le fait que le parcours était extrêmement exigeant en matière de consommation d’énergie en raison de la forte proportion d’autoroutes et du paysage vallonné du Jura souabe. Conclusion du trajet d’essai : le nouvel eSprinter de Mercedes-Benz convainc dans tous les domaines.

L’eSprinter sera proposé avec trois versions de batterie de capacités différentes. Un modèle de présérie avec la batterie de la plus grande capacité a été sélectionné pour l’essai. En vue d’une configuration pratique pour une utilisation CEP (services de courrier, d’express et de colis), un eSprinter allongé avec un toit surélevé a été sélectionné afin de démontrer qu’il place la barre haut en matière d’efficacité. De nombreuses possibilités de configuration et une capacité de charge importante combinées à une grande autonomie font de l’eSprinter un des grands utilitaires électriques les plus flexibles au monde.

L’essai 
La consommation a été évaluée le 19 octobre 2022. Afin d’imaginer une livraison express entre Stuttgart et Munich dans des circonstances réalistes, le trajet n’a pas été parcouru sur un terrain d’essai fermé et encore moins sur un banc à rouleaux, mais dans la circulation des centres-villes et sur des routes provinciales et autoroutes. L’itinéraire n’a pas non plus été optimisé. Par exemple, le Jura souabe, avec ses pentes escarpées, a été délibérément maintenu dans le tracé. Un inspecteur de TÜV Süd a pris place à côté du conducteur de la Mercedes-Benz sur le siège du passager pendant toute la durée de l’essai routier. L’organisme de contrôle neutre TÜV Süd a confirmé une consommation de 21,9 kWh aux 100 kilomètres sur une charge de batterie durant ce trajet d’essai de Stuttgart à Munich aller et retour, conformément au combiné d’instruments, et a attesté que le véhicule répondait aux normes.

L’itinéraire                                                                       
Afin de simuler un cas réaliste dans le secteur CEP, le trajet a démarré du musée Mercedes-Benz, directement à l’usine Mercedes-Benz d’Untertürkheim, puis a emprunté la B10 en direction de Göppingen, puis d’Ulm. Le conducteur a alors pris l’autoroute. L’itinéraire empruntait à la fois l’A8 et l’A99 jusqu’à l’aéroport de Munich. Le trajet s’est ensuite poursuivi sur l’autoroute en direction de Stuttgart jusqu’à l’échangeur de Wendlinger Kreuz, où il a repris la route du musée Mercedes-Benz par la B313 et la B10. L’itinéraire faisait 475 kilomètres, avec une altitude de 210 mètres pour le point le plus bas et de 785 mètres pour le point le plus haut. À son arrivée, le combiné d’instruments indiquait une autonomie restante d’environ 20 kilomètres.

Le nouvel eSprinter 
Avec le nouvel eSprinter, Mercedes-Benz Vans met en œuvre de manière cohérente sa stratégie d’électrification et souligne son slogan « Lead in Electric Drive ». Les exigences ont été définies en étroite collaboration avec les clients : avec trois versions de batterie et différentes variantes de carrosserie – du fourgon fermé au châssis-cabine adapté pour l’ajout d’un plateau ou d’une caisse – le nouvel eSprinter sera nettement plus flexible que son prédécesseur et percera dans de nouveaux segments de clientèle et marchés. Outre en Europe, le modèle sera proposé pour la première fois aux États-Unis et au Canada. Les possibilités de choix liées à la configuration seront plus que doublées par rapport à l’eSprinter actuel. Le nouvel eSprinter sera produit à Charleston (Caroline du Sud, USA), Düsseldorf et Ludwigsfelde à partir du deuxième semestre 2023.

La gamme de modèles d’eVan de Mercedes-Benz
Avec le Vito E-CELL, Mercedes-Benz Vans a été le pionnier du segment des fourgons sans émissions locales dès 2010. À l’heure actuelle, les clients peuvent choisir entre quatre modèles électriques : le fourgon fermé eVito, l’eVito Tourer, l’EQV et l’eSprinter. Après l’arrivée du nouvel eCitan et l’EQT1, toute la gamme des utilitaires sera bientôt électrifiée. À partir du milieu de cette décennie, Mercedes-Benz Vans lancera la prochaine phase de sa stratégie d’électrification avec la plateforme VAN.EA (Mercedes-Benz Vans Electric Architecture). À partir de 2025, tous les nouveaux utilitaires totalement électriques de taille moyenne et grande seront basés sur cette nouvelle architecture modulaire.

Prototype new Mercedes-Benz eSprinter. Les données techniques de l’eSprinter figurant dans cette publication ne sont que des valeurs provisoires et ont été déterminées en interne par l’entreprise. Il n’y a actuellement pas de valeurs confirmées selon le cycle WLTP. Il se peut qu’il y ait des différences entre ces données et les valeurs officielles. Ce modèle est encore en cours de développement et n’est pas encore disponible à la vente.
Faire défiler vers le haut