Aller au contenu

Ivemar met en service son premier Scania hybride

Les entreprises en quête d’un poids lourd aussi économique que possible pour leur transport avaient déjà eu le nez fin avec les moteurs diesel efficaces de Scania. Mais avec la nouvelle chaîne cinématique hybride annoncée par la marque à la fin de l’an passé, le caractère économique des véhicules est encore renforcé, sans parler d’une série d’autres avantages. Cette combinaison unique a en tout cas convaincu Ivemar, qui mis en service son premier Scania hybride.

Avec une flotte d’environ 70 véhicules tracteurs, dont la majorité a été livrée par Scania, la société de transport Ivemar, située à Saintes dans le Brabant wallon, est un peu comme à la maison chez Scania Huizingen.  « Compte tenu de nos activités, la fiabilité et un excellent service sont des exigences absolues. Et pour cela, nous sommes au bon endroit chez Scania », déclare Yves Smets, directeur d’Ivemar. « Nous sommes spécialisés dans les produits pharmaceutiques, du stockage au transport en passant par le conditionnement. Nous effectuons également une distribution fine au niveau national et international de produits pharmaceutiques sous température dirigée, avec certification TAPA et GDP, et de produits frais pour les supermarchés bio, entre autres. Notre flotte est donc très diversifiée. »

C’est spécifiquement pour cette dernière activité qu’Ivemar a mis en service son premier Scania hybride. « Les magasins de nos clients sont souvent situés dans les centres-villes, où les émissions limitées et le silence sont importants. Les camions hybrides sont idéaux pour cela. Dans de nombreux cas, ils peuvent couvrir le ‘dernier kilomètre’ dont on parle beaucoup en mode purement électrique, minimisant ainsi leur impact sur l’environnement. Notre premier Scania hybride est également certifié Piek, avec notamment un plancher spécial et un compresseur frigorifique silencieux pour pouvoir charger et décharger en silence », explique Smets.

La chaîne cinématique hybride de Scania a été développée pour les applications de transport frigorifique, les mixers à béton et la distribution régionale. L’ensemble se compose d’un moteur diesel Scania de 7 ou 9 litres associé à un moteur électrique qui supporte la chaîne cinématique. Résultat : un transfert de puissance sans faille et la capacité de conduire un véhicule d’un poids total en charge allant jusqu’à 36 tonnes sans l’assistance du moteur diesel. Comme le système aide également au démarrage et à l’accélération, il est possible d’économiser jusqu’à 40 % de carburant en zone urbaine par rapport à une chaîne cinématique traditionnelle.

« La consommation de carburant est toujours un facteur important pour nous au moment de l’achat de nouveaux camions. Pas seulement à cause du coût, mais aussi à cause des émissions », explique Yves Smets. « Nous livrons souvent dans les hôpitaux et les centres-villes, où nous souhaitons limiter au maximum notre impact. »

Les performances pratiques du nouveau camion hybride seront analysées de manière expérimentale avec ce premier exemplaire. Mais Ivemar est également convaincu des qualités des camions plus traditionnels de Scania. Yves Smets : « Les modèles non hybrides dotés d’un moteur diesel obtiennent également d’excellents résultats en termes de consommation et d’émissions, grâce à leur chaîne cinématique efficace et leur bon aérodynamisme. Nous en avons encore 6 en commande en ce moment. Ce qui est formidable avec Scania, c’est que nos chauffeurs les apprécient vraiment et qu’ils constituent donc un argument supplémentaire pour attirer les chauffeurs chez nous. Nous fournissons donc toujours un équipement de haut niveau, avec une belle finition et des ‘plus’ comme une cafetière à bord. »

Le chauffeur qui roulera avec le nouveau camion hybride d’Ivemar conduit déjà un camion diesel de la marque depuis deux ans. Il se sentira donc immédiatement à l’aise à son bord et pourrait bien, avec ses constatations sur la chaîne cinématique hybride, stimuler la poursuite de la transition d’Ivemar.

Faire défiler vers le haut