Le concessionnaire IVECO Gregoor Trucks à nouveau au départ du Dakar 2023 !

Date de publicaton: 29 décembre 2022

Forts de leur victoire dans le Tunisia Desert Challenge, Igor Bouwens de Ham et l’équipe Gregoor Racing de Mol/Herentals sont prêts pour leur deuxième participation au mythique Dakar. Bouwens sera à nouveau assisté dans son Iveco T-Way rénové par le copilote Syndiely Wade du Sénégal et le mécanicien Ulrich Boerboom

Le Dakar est le plus ancien, le plus célèbre, le plus réputé et le plus redouté des rallyes dans le désert. Igor Bouwens a fait l’expérience de la complexité de la compétition lors de l’édition précédente. Le jour de repos, une confluence de tant de malheurs a mis fin à l’aventure que l’équipe qui s’est vue remettre le « Prix du Prince », un prix de consolation pour le pilote le plus malchanceux. « Ne refaites jamais ça », a-t-on brièvement dit à l’époque, mais quatre mois plus tard, Igor et ses coéquipiers ont effacé la déception en remportant une victoire générale retentissante au Tunisia Desert Challenge. Ce succès a complètement aiguisé leur appétit pour le Dakar 2023.

Igor Bouwens : « Nous devons absolument arriver un jour à l’arrivée du Dakar. L’abandon de l’année dernière a été très malheureux, surtout pour les mécaniciens qui avaient travaillé si dur. C’est pourquoi nous devons y retourner. Nous allons choisir une ou deux étapes où nous voulons frapper, mais pour le reste, nous allons rester tranquilles pour terminer la course à coup sûr. Si cela fonctionne, nous ferons automatiquement partie des dix premiers. »

Course éliminatoire

Le changement le plus notable dans la catégorie des camions est l’absence des Russes, qui ne sont pas les bienvenus dans le monde du sport en raison de la guerre en Ukraine. Les quatre camions de Kamaz ont été intouchables l’année dernière, s’emparant des quatre premières places. Donc, sans l’armada russe, tout le monde remonte automatiquement de quatre places. Igor Bouwens : « Ce sera très excitant car il y a maintenant six ou sept équipes qui se disputent la victoire. D’après ce que j’entends, surtout aux Pays-Bas, presque tous pensent qu’ils vont gagner ce Dakar. Ces personnes-là vont prendre des risques, donc je m’attends à une course de casse. Si on s’y prend bien, on peut arriver entre les places cinq et dix. Si nous n’avions pas chuté l’année dernière, la 10e ou la 12e place aurait été à notre portée. »

Des arrêts de pneu plus légers et plus rapides

Depuis sa victoire dans le Tunisia Desert Challenge, l’Iveco T-Way de l’équipe Gregoor Racing a été converti aux nouvelles normes de la FIA. En outre, l’espace de chargement du camion a été considérablement modifié. Igor Bouwens : « La bâche a été remplacée par un bac fixe et nous avons mis les roues de secours à la verticale. L’année dernière, ils étaient couchés horizontalement l’un sur l’autre. Le remplacement d’une première roue a pris 15 minutes, la seconde même 30. Maintenant, ça devrait fonctionner en moins de dix minutes. »

Empty Quarter

Le Dakar se déroulera pour la quatrième fois en Arabie Saoudite. La course débute la veille du Nouvel An par un court prologue près de Yanbu, une ville portuaire sur la mer Rouge. L’arrivée est prévue le dimanche 15 janvier à Damman, dans le golfe Persique. Une course d’une côte à l’autre, donc, mais à travers le désert. La deuxième semaine, c’est le Empty Quarter qui est au menu, la plus grande zone de dunes de sable du monde (640 000 km2, la taille de la France !) où il ne pleut presque jamais. Igor Bouwens : « A trois et quatre jours de la fin, des étapes marathon sont prévues où aucun service n’est autorisé. Ces étapes seront chargées. Ils prévoient que nous ferons six ou sept heures de route sur un tronçon de 137 kilomètres. J’ai entendu dire que lors de la reconnaissance, ils ont conduit une heure avec un véhicule tout-terrain pour aller un kilomètre plus loin. Dans le Empty Quarter, la décision peut être prise. »

Igor Bouwens, Syndiely Wade et Ulrich Boerboom seront épaulés sur ce Dakar par un camion d’assistance et un véhicule de soutien. Au total, Gregoor Racing se rend au Dakar avec neuf personnes.

Gregoor Racing Team. Iveco T-Way. Dakar 2023. Copyright free.

Plus de nouvelles

Piaggio Porter NP6 – Un nouveau visage en ville

Piaggio Porter NP6 – Un nouveau visage en ville

Piaggio Porter NP6 avec caisse fermée Beherman Motors, importateur des camions urbains Piaggio Commercial, présente avec le Piaggio Porter NP6 un camion léger idéal pour une utilisation dans les centres-villes et les villages. Outre les modèles standard...

Parés pour l’avenir:  Ferry Cars met en service cinq eCitaro

Parés pour l’avenir: Ferry Cars met en service cinq eCitaro

Ferry Cars a récemment pris livraison de cinq nouveaux eCitaro de Daimler Buses. Le spécialiste du transport régional implanté à Eeklo, dans le Meetjesland, s’oriente ainsi vers l'avenir avec des bus qui contribueront à atteindre les objectifs environnementaux du...

Nos articles par année

Souhaitez-vous recevoir ces nouvelles directement dans votre boîte mail ?

* indicates required
Share This