MAN déploie des centres de réparation de batteries en Europe

Date de publicaton: 29 février 2024

Deux centres de réparation de batteries MAN sont déjà en activité, en Allemagne et en Espagne. D’autres suivront en Europe en 2024 et en 2025.

  • Temps d’intervention rapide et temps de transport courts en cas de batterie endommagée
  • Transfert d’expertise au sein de l’entreprise
  • Processus de réparation standardisés pour tous les types de batteries de véhicules utilitaires électriques MAN
  • Le projet Battery Closed Loop contribue à atteindre les objectifs de MAN en matière de durabilité dans le cadre de la stratégie d’économie circulaire : un circuit fermé pour les batteries, tel est l’objectif

En 2024 et en 2025, MAN Truck & Bus établira des centres de réparation de batteries en Italie, au Danemark/en Norvège, en Autriche, en Belgique, aux Pays-Bas, en France, en Pologne et au Royaume-Uni, et d’autres pays d’Europe sont au programme. Des millions seront investis dans ces centres au cours des deux prochaines années. Deux centres de réparation de batteries sont déjà en activité en Allemagne (site de Hanovre-Laatzen) et en Espagne (Barcelone). Le déploiement des centres de réparation de batteries en Europe est nécessaire parce que les premières unités de la nouvelle génération d’eTrucks MAN seront livrées aux clients en 2024. Plus d’un millier de bus urbains MAN électriques à batterie et plus de 2400 fourgons MAN 100 % électriques circulent déjà sur les routes d’Europe. Avec l’accélération de la production d’eTrucks MAN, la population de véhicules électriques continuera d’augmenter de manière significative dans les années à venir. Le constructeur de véhicules utilitaires basé à Munich s’y prépare intensivement au sein de son organisation de services.

« La réparation de batteries est une nécessité pour MAN afin de garantir l’efficacité économique et la disponibilité opérationnelle des véhicules électriques de nos clients à un niveau élevé. Nous apportons également une contribution majeure à l’approche de circuit fermé pour les batteries de traction, dans la mesure où cela prolonge la durée de vie de la batterie dans le véhicule, ce qui permet de conserver des ressources importantes », explique Christopher Kunstmann, Senior Vice President Customer Service Management chez MAN Truck & Bus.

Le premier centre de réparation de batteries, avec le développement d’expertise dans la réparation de batteries qui y est lié, remonte à 2020. Les premières réparations pilotes et la documentation des processus ont été effectuées pour la batterie du fourgon électrique MAN eTGE, lancé sur le marché en 2018. Y ont succédé les batteries du camion de distribution MAN eTGM, lancé en petite série en 2020, ainsi que le démarrage de la production en série du bus urbain électrique MAN Lion’s City E la même année. Les étapes de réparation ont été testées pour toutes ces différentes batteries, les employés ont été formés, des instructions de réparation ont été créées et des exigences en matière de lieu de travail ont été définies.

Ces connaissances, acquises dans le premier centre de réparation de batteries MAN à Hanovre-Laatzen, sont en train d’être transférées successivement aux autres marchés. L’objectif est de rendre opérationnel un centre de réparation de batteries sur tous les marchés où MAN est représentée avec des véhicules utilitaires électriques à batterie. Des itinéraires de transport courts et des techniciens sur site hautement qualifiés assureront la réparation rapide de la batterie. Les temps d’immobilisation des véhicules s’en verront minimisés.

Chez MAN, un centre de réparation de batteries doit répondre à certains critères basés sur l’expérience pratique et les normes légales dans les pays respectifs. D’une part, les outils haute tension et spéciaux appropriés sont requis pour manipuler les types de batterie respectifs des véhicules. D’autre part, des équipements de protection spéciaux doivent être disponibles pour les électriciens qui y travaillent. Les locaux répondent également à certaines exigences, par exemple un contrôle des accès, des portes doubles, la climatisation, le concept de ventilation, une prise de 400 V et une grue de charge.

L’objectif principal de MAN Truck & Bus est d’utiliser la batterie du véhicule le plus longtemps possible. C’est pourquoi la réparation et le reconditionnement sont au cœur des mesures actuelles. Depuis 2023, MAN dirige le projet REVAMP, un consortium de neuf partenaires issus du secteur et du monde de la science. Ce projet de trois ans vise à automatiser le processus d’évaluation de l’état des batteries des véhicules d’occasion. Ces connaissances seront exploitées pour reconditionner des batteries de manière économique, pour qu’elles puissent ensuite être utilisées dans des véhicules (2e utilisation) ou à d’autres fins (2e vie). Le projet REVAMP est financé par le ministère fédéral de l’Économie et de la Protection du Climat (BMWK).

La réparation et le reconditionnement de batterie sont des éléments clés de la stratégie Battery Closed Loop et de la stratégie de MAN en matière de durabilité. La capacité diagonale de la batterie et son démantèlement économique sont essentiels dans cette optique. Le but ultime est d’établir un circuit fermé pour les batteries. Les jalons importants de ce cycle de batterie sont, après la première utilisation dans le véhicule, une utilisation ultérieure dans le véhicule (2e utilisation) ou dans une autre application (2e vie).

Afin de boucler la boucle fermée des matériaux de batterie de valeur, MAN se concentre déjà sur le recyclage et le retour des matières premières recyclées (matériaux recyclés) dans de nouvelles cellules de batterie. La demande croissante de cellules de batterie pour l’électrification du portefeuille MAN augmentera les émissions de gaz à effet de serre dans la chaîne d’approvisionnement, à moins que des mesures spécifiques ne soient prises pour contrer ce phénomène. L’utilisation de matières secondaires est l’un des leviers potentiels à aborder afin de décarboner le point chaud des cellules de batterie. De cette manière, nous contribuons également à atteindre l’objectif zéro émission nette de gaz à effet de serre, que MAN s’est fixé en 2021 dans le cadre de l’initiative Science Based Targets (SBTi).

La condition préalable au circuit fermé pour les batteries est qu’une quantité suffisante de matériaux recyclés soit disponible. Pour s’assurer que ce soit le cas à l’avenir, MAN travaille actuellement avec sa société mère TRATON SE et le COE (Centre of Excellence) de Volkswagen AG sur des concepts qui permettront des cycles fermés. Il s’agit ici de veiller à ce qu’une quantité suffisante de matériaux recyclés soit disponible pour de nouvelles batteries à l’avenir afin de respecter les valeurs cibles du nouveau règlement relatif aux batteries (BattVO) de l’Union européenne.

En 2023, MAN Truck & Bus est également devenue partenaire du réseau de start-up munichois Circular Republic afin de se rapprocher de l’objectif de Battery Closed Loop. Circular Republic fait partie d’Unternehmer TUM GmbH et s’est donné pour mission de rassembler des entreprises établies et des start-up afin de mettre en œuvre et de développer davantage des innovations dans l’économie circulaire. Dans le cadre d’un premier projet sous la direction de Circular Republic, MAN collabore avec d’autres partenaires de coopération sur le démantèlement semi-automatisé de batteries de traction et le recyclage de modules cellulaires.

Plus de nouvelles

Linde lance nouveaux gerbeurs polyvalents pour des espaces compacts

Linde lance nouveaux gerbeurs polyvalents pour des espaces compacts

Chariots à grande levée pour des entrepôts et des zones de production   Début juillet, Linde Material Handling a lancé ses nouveaux gerbeurs L10 - L16 B. Ces versions accompagnantes compactes ont une hauteur de levage allant jusqu'à 5,47 mètres et une capacité de...

Nos articles par année

Souhaitez-vous recevoir ces nouvelles directement dans votre boîte mail ?

* indicates required
Share This